Bannière Grenier du Geek
Accueil Découvrez

Grenier du Geek : le site d’achat et de vente d’occasion de geek à geek

on
25 juin 2021

Joffrey et Chris nous partagent leur passion pour la seconde main et la culture geek

La pop culture n’échappe pas à la société de consommation. Entre jeux vidéo, produits dérivés et merchandising de tout genre, les adeptes de la culture geek peuvent rapidement faire preuve d’une collection très importante. Pourtant, la voie du « toujours plus, toujours neuf » n’est pas l’unique solution. Joffrey et Chris, les fondateurs de la plateforme Grenier du Geek, nous le prouvent.

Ces deux amis ont lancé en 2019 leur propre site d’achat et de revente spécialement dédié aux geeks, avec pour volonté de procurer aux utilisateurs une expérience à la fois humaine et communautaire. La seconde main étant une valeur qu’ils prônent eux-mêmes, ils n’ont eu aucun mal à imaginer la plateforme, et à transformer l’essai. Le Club Arthur Dent vous propose aujourd’hui de partir à la rencontre de ces deux précurseurs, qui allient pop culture et écologie, pour toujours plus de plaisir !

Grenier du Geek logo

 

Bonjour Joffrey & Chris ! Pouvez-vous vous présenter s’il-vous-plaît ?

Joffrey : Comme tout Geek, j’ai ma petite spécificité ! Moi ce sont les jeux vidéo, une passion depuis 20 ans ! Un autre aspect de cette passion qui me tient à cœur, c’est l’occasion et la seconde main. J’adore pouvoir chiner, redécouvrir des jeux ou objets du passé. Je chine pendant mon temps libre à la recherche de la perle rare et des “portes temporelles”. Le réemploi fait partie de ma passion et de mon quotidien, que ça soit pour mon divertissement mais aussi dans tous les objets du quotidien.

Chris : Je suis un geek rôliste, joueur de jeux de plateau, de jeux de cartes, de GN et de jeux vidéo. Je suis membre de la “Guilde des Fines Lames”, un club de jeux de rôle et de jeux de plateau à Liège en Belgique depuis presque 20 ans. Nous avons lancé une convention, “Les aventuriers de la cité ardente”, qui rassemble 500-600 personnes une fois par an, enfin … jusqu’à avant la période Covid . J’ai toujours eu une passion pour les jeux, depuis que j’ai 3 ans, quand j’ai commencé à jouer sur la Philips qui était à la maison. J’adorais le jeu du “monstre de l’espace”. Les choses ont bien évolué depuis.

Petite question à nos lecteurs et lectrices : quel âge ont les fondateurs de GdG ? Deux indices : Joffrey est né l’année de la sortie du GameBoy et Chris est né l’année de la sortie de L’Appel de Cthulhu en français par Jeux Descartes.

Cthulhu

Vous êtes les fondateurs du site web Grenier du Geek. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette plateforme ?

Le Grenier du Geek propose à tout.e.s une plateforme d’achat-vente de seconde main d’articles UNIQUEMENT orientés sur le divertissement et loisirs geek entre particuliers. L’achat-vente se fait de manière simple et sécurisée, et permet d’interagir uniquement avec une communauté passionnée par la culture Geek.

Comment vous est venue l’idée du site ?

Chris : En bon chineur qu’il est, Joffrey était à la recherche d’un bon site spécialisé dans les jeux vidéo d’occasion. Sa recherche m’a donné envie de trouver aussi un site spécialisé pour le jeu de rôle. Nos quêtes sont restées vaines, ce qui nous a fait réfléchir : “ Et si on le construisait nous même ce site ?”.

Joffrey : Après quelques recherches, on a laissé un peu mûrir l’idée et puis, on s’est lancé.

On est tous les deux développeurs, donc créer la plateforme nous-mêmes depuis zéro avec nos connaissances était une évidence. Créer la plateforme, c’est-à-dire la coder, c’était la partie facile pour nous. Restait à développer le design, la gestion produit. Notre plateforme a pris vie début juillet 2019 et ça a été un plaisir de voir notre rêve prendre vie !

Chris : En tant que Geek, on a eu tendance à oublier la partie administrative qui est désormais une partie importante de notre travail quotidien.

Que retrouve-t-on sur votre site, et qui peut en profiter ?

Le Grenier du Geek offre 14 catégories d’articles : jeux vidéo, goodies, mangas et livres, jeux de rôle, figurines, consoles, jeux de société, LAP et matériel GN, miniatures et wargame, cosplay, disque et DVD, vêtements Geek, cartes à collectionner et hardware / matériel. Grâce à ces 14 catégories, on a voulu traduire l’univers du Geek. Le visiteur peut voyager dans les catégories ou faire une recherche spécifique grâce à la barre de recherche, ou bien encore, les tags permettent de rassembler des articles similaires.

Grenier du Geek Catégories

 

Notre plateforme est ouverte à toute personne majeure. Puisque les transactions se font par Internet, c’est une des limitations que nous avons dû imposer. Et notre site s’adresse à toutes les personnes qui cherchent à acheter ou vendre des articles de divertissement et de loisirs geek entre particuliers. Véritablement, notre site s’adresse à la communauté Geek dans son ensemble, car nous pensons qu’elle n’avait jusqu’alors pas vraiment de plateforme qui lui était dédiée.

Combien de temps vous a-t-il fallu pour passer de l’idée à la mise en ligne du site ? La création d’un site web, c’est aussi facile que ça en a l’air ?

De l’idée à la mise en ligne, ça nous a pris plus ou moins 9 mois. Comme un bébé en somme ! Et non, ce n’est pas un long fleuve tranquille surtout quand on commence tout depuis zéro. Il faut certes, avoir l’idée, définir une charte graphique, imaginer les interfaces, et surtout, choisir un nom. Notre volonté était de créer une plateforme avec une communauté. Le choix du nom devait permettre à chacun.e de s’y retrouver. De ce fait, cette partie nous a donné un peu de fil à retordre ! Mais heureusement, nous sommes amis dans la vie, ça nous a aidés pour nos réflexions … et puis, nous partageons une vision commune assez proche.

Quelles ont été les difficultés que vous avez rencontrées lors de la conception de Grenier du Geek, et comment avez-vous pu les surmonter ?

Chris : Avec ce que l’on a écrit plus haut, vous aurez compris que la partie marketing est notre talon d’Achille. Être connu et reconnu de la communauté, c’est clairement un job en soi. Pour deux informaticiens comme nous, partager, présenter et vendre notre projet nous demande de sortir de notre zone de confort ! On apprend énormément, et on découvre tous les jours de nouvelles compétences, en termes de réseaux sociaux et de référencement, etc. Joffrey a bien accroché à cet aspect ! Ouf pour moi !

Accueil Grenier du Geek

Joffrey : En effet, c’est LA partie où on a appris le plus lors de la création de notre site. Cela sortait du cadre de nos compétences mais j’ai vite accroché. Le graphisme visible sur les réseaux sociaux comme Instagram, Pinterest me parle plus facilement. Mais c’est un apprentissage sur du long terme ! Nous espérons faire grandir notre équipe GdG très rapidement pour intégrer un.e graphiste/designer.

Quel a été l’accueil des utilisateurs à la sortie de la plateforme ? Comment faire pour contenter tout le monde ?

L’accueil a été bon dès la première année. Aujourd’hui, on a acquis une base solide d’utilisateurs avec une communauté en croissance constante.

Mais comme dans un jeu, on veut conquérir d’autres terres, on vise le niveau supérieur ! Notre objectif est donc d’accélérer cette croissance, qu’elle soit exponentielle, grâce à des accélérateurs.

D’un côté, on améliore sans cesse le Grenier du Geek, par exemple on a interrogé par des enquêtes et par des interviews des membres de la communauté pour comprendre leurs attentes, leurs envies et leurs besoins afin de les satisfaire au mieux. Le Grenier du Geek deviendra ainsi LA référence de la seconde main du milieu geek.

D’un autre côté, notre plateforme comporte 14 catégories d’articles. Elle permet à tout.e.s de s’y identifier.

Enfin, on vise un service technique 5 étoiles avec des retours dans les 24 heures et humains.

Le site est donc spécialisé sur le marché geek : quelle est la place de ce secteur aujourd’hui ? Avez-vous pu assister à une évolution du regard porté sur la culture geek ?

Chris : On est deux “Geeks” depuis plus de 20 ans (avez-vous trouvé notre âge ?)  En deux décennies, le Geek a évolué (il est sorti de son garage) et l’image que les jeux ont de lui a aussi évolué. Des séries comme The Big Bang Theory ont largement contribué à cette évolution, notre communauté est aujourd’hui intégrée dans la culture populaire.

Big Bang Theory

C’est fini l’image du geek boutonneux qui ne fait que de l’informatique. Notre génération a grandi avec le début des mangas, le Club Dorothée ainsi que les films cultes comme Star Wars, Le Seigneur des Anneaux, Retour vers le futur et bien d’autres.  Ces gamin.e.s de l’époque sont devenu.e.s des adultes et portent cette “nouvelle” culture. Elle est pour elles et eux “naturelle”. En tant que fan de jeux de rôle, je suis surpris par le nombre de célébrités qui font partie de la communauté de Donjons et Dragons. Encore, un excellent exemple, Netflix a réalisé la série Stranger Things autour de ce jeu. Un des plus gros succès de la plateforme ! Aussi, le succès de série Critical Rôle ou encore le Joueur du grenier. On ne peut qu’être enthousiaste  de cette évolution culturelle.

Joffrey : Bien entendu ! Selon moi, la démocratisation des PC et l’arrivée des smartphones, avec à leurs tête deux Geek qui ont réussi. Ces deux révolutions ont modifié en profondeur  l’image que les gens ont des Geeks. Ces objets sont devenus notre quotidien et donc pour les réparer, les configurer et les mettre à jour, les Geeks sont devenus les nouveaux super-héros de tous les jours. Comme Chris le disait, les séries, les films présentent les Geeks comme des Sherlock des temps modernes. Geek is the new sexy comme on dit.

Vous proposez sur votre site 14 catégories spécifiques pour faciliter le parcours utilisateur (jeux vidéo, figurines, hardware, jeux de rôle, …). Est-ce que vous observez des tendances par rapport à ces catégories ? Est-ce que l’on peut dire que la culture geek se focalise sur certains thèmes / médias ?

Il y a 4 catégories qui sont sur le top tendance de notre plateforme : les jeux vidéo, les mangas, les jeux de plateaux et les jeux de rôle. Ce sont les catégories les plus actives sur le Grenier du Geek, c’est-à-dire qu’il y a plus de recherche pour les achats ou des ajouts d’articles pour la vente dans ces catégories.

Par exemple, il y a une très forte demande autour du jeu de rôle mais les articles ajoutés sur la plateforme dans cette catégorie sont très vite vendus !

Les réseaux sociaux font aussi fluctuer les tendances. Un autre exemple : il arrive que l’on soit re-partagé dans des publications sur les réseaux sociaux. Cela entraîne une arrivée massive de personnes, qui viennent avec les mêmes attentes et recherchent (souvent) les mêmes articles. Cela entraîne des pics d’activité sur certaines catégories.

Des sorties très médiatisées, comme la PS5, entraînent aussi un focus sur certaines catégories.

Une des dimensions à laquelle vous tenez particulièrement avec cette plateforme est la dimension écologique. L’occasion, est-ce pour vous le meilleur moyen de garantir le plaisir de collectionner et le respect de l’objet tout en luttant contre la société de consommation ?

Joffrey : Clairement ! C’était une des thématiques qui nous tenait à cœur lors de la création de notre plateforme. Plutôt que de rééditer des jeux ou de les recréer, nous proposons une plateforme accessible, sécurisée et facile de revente de jeux (vidéo, de plateau, de rôle, etc.). Si vous avez regardé Toy’s Story, vous comprenez à quel point c’est important de donner une deuxième vie à nos jeux ! Cette seconde vie  évite le gaspillage de ressources. En tant que fondateurs du Grenier du Geek, nous sommes sensibles aux problématiques écologiques actuelles et futures et nous avons voulu apporter notre pierre à l’édifice : penser durable.

Quels sont vos projets à venir avec Grenier du Geek ?

Nous avons récemment réalisé une enquête auprès de nos utilisateurs. Les résultats analysés traduisent les attentes et besoins de notre communauté : une demande est unanime, c’est l’application mobile ! C’est devenu notre priorité en termes de développement. Nous travaillons actuellement dessus et nous espérons qu’elle pourra être disponible avant la fin 2021 ! Stay tuned !

Grenier du Geek

Si nous améliorons presque quotidiennement la plateforme, de nouvelles fonctionnalités sont à venir. La communauté sera à nouveau questionnée sur les développements prioritaires. C’est notre objectif n°1 de répondre aux attentes et besoins des membres GdG. Une façon d’y arriver, c’est de les écouter.

Il existe autant de définitions du geek qu’il y a de geeks. La vôtre, ce serait laquelle ?

Chris : Moi, ça serait plutôt le geek rôliste, fan de Donjons et Dragons. J’ai le jeu de rôle dans le sang depuis que je l’ai découvert quand j’avais 17 ans. Et depuis je ne me suis pas arrêté, j’espère transmettre cette passion à mes enfants pour jouer avec eux bientôt ! Les éditions de jeux rôlistes ont le vent en poupe pour le moment, avec des concepts innovants. J’attends avec impatience la reprise des GN (grandeurs natures) avec la fin du Covid.

Joffrey : Je me définis comme un Geek atypique, difficilement “étiquetable”. Une de mes passions reste depuis 20 ans les jeux vidéos ! Un chiffre de grandeur de cette passion : j’ai passé 500 jours H24 sur World Of Wardcraft. Je combine mes intérêts pour le retrogaming et mon rôle de fondateur avec GdG. Les jeux rétro sont ma madeleine de Proust. Ils me rappellent les soirées passées entre amis et avec mes frères à tenter d’enfermer le majordome de Lara Croft dans le frigo !

Le mot de la fin ?

On se voit sur GdG ? Ah oui, parce que Grenier du Geek c’est très formel, mais GdG c’est pour les intimes ! Et bien sûr, 42 !

Bannière Grenier du Geek

 

 

Vous l’aurez compris, Grenier du Geek est en passe de devenir la plateforme incontournable de seconde main pour la communauté geek. A la fois pratique, sécurisé, et concerné par les questions écologiques, le site cherche à répondre aux attentes de ses utilisateurs, et de la communauté geek en général. Une solution innovante et bienvenue pour conserver le plaisir que procure ses passions avec sa volonté de ne pas être pris au piège par un système consumériste aux conséquences délétères. Merci à Joffrey et à Chris pour cette initiative, et pour cette interview !

Si vous souhaitez découvrir d’autres professionnels de la pop culture, retrouvez notre article sur la plateforme Rocambole, première plateforme de lecture 100% streaming.

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT

Bienvenue au Club !
Bordeaux

Lieu et objet transmédias non identifiés, le CAD pour les intimes a vu le jour en 2017. Dans un premier temps, via des conférences s’appuyant sur les codes de la pop culture afin d’initier le grand public à des sujets prospectivistes et sociétaux : la robotique, l’IA, le transhumanisme, la blue economy, le biomimétisme, la lowtech, l’écologie…s’intéresser pour se questionner, se questionner pour comprendre, comprendre pour avoir le choix ? Etre libre ?

L’histoire dont vous êtes le héros – Les règles du jeu

Mesdames, messieurs,

Nous l’avions déjà fait en 2017.

En ces temps si particuliers, nous vous proposons à nouveau de nous aider à créer une histoire, de toutes pièces.

Elle sera diffusée du lundi au vendredi sur ce blog à 19h00.

A chaque fin de paragraphe, il faudra voter pour telle ou telle action. Votre choix donc l’action ayant obtenue le plus d’engagement, tous réseaux confondus, donnera le ton du paragraphe suivant…et ainsi de suite !

On compte sur vous et surtout, on espère que tout va bien !! 😘💪😎

L’histoire, jour après jour :

Jour 6 – La rumeur
Jour 7 – Ombres et Lumière

Le Berger d’Aspe