Vibrez

Road to BGF : Aurélie, tisseuse de toile invisible

on
27 juin 2020

Découvrez Aurélie.

Nous sommes le jour J.

Le lancement du 1er événement européen 100% virtuel et tant attendu : le BGF Virtual Experience ! 

L’équipe du CAD a voulu se pencher sur les femmes et les hommes qui contribuent, incarnent, soutiennent et font vivre la pop culture au quotidien.

Bénévoles, partenaires, invités et professionnels…ils vont pouvoir se livrer dès maintenant sur un format court, intimiste, à la fois profond et léger sur le BGF Virtual Experience, la thématique des années 90 et plus si affinités !
Action !

Bonjour Aurélie !

Peux-tu te présenter stp ?

Oui, bonjour oui ! Je suis Madame Braud ! Actuellement Responsable Communication & Marketing chez Lenno et… (certains l’apprendront ici !) en reconversion professionnelle pour devenir Grand-Mère Feuillage.

La culture geek dans ton enfance, c’est quoi et comment ?

C’est regarder le Club Dorothée chez sa nourrice, et lorgner sur la GameBoy Tetris de son cousin. C’est grandir avec un papa joueur sur la Super Nes et faire les Zelda 6 fois de suite. C’est découvrir Alundra sur la PS1 et quémander la Game Boy Color pour jouer à Pokemon ! C’est se lier d’amitié dans les rayons manga d’une librairie, et constater que ça se lit « à l’envers » ! C’est passer des heures à dévorer la collection « Chair de Poule » et faire des playlists des B.O de Full Metal Alchemist gravées sur CD. C’est faire son monde et refaire le monde dans les Sim’s et partager tout ça avec son premier petit copain qui se revendique « geek » !

C’est une culture de tous les instants, dans laquelle nous baignons quotidiennement !

Quelles sont les coulisses du lancement du premier festival pop culture d’Europe en 100% virtuel ? Pourquoi ?

Les coulisses sont bouillonnantes ! Avec une petite équipe pour de grands événements ! Nous travaillons tous ensemble pour proposer ce qui nous semble être la quintessence de Geekfest.

Dans les coulisses, 17h sonnent l’heure du craquage, et le sucre est présent en grande quantité pour donner au cerveau de quoi brainstormer et faire exploser la créativité ! La playlist années 90 commence à nous enjailler ! C’est dans la bonne humeur et l’enthousiasme que nous menons ce projet !

La thématique sur les années 90, ça t’inspire ?

Charmed

Ça me donne envie de ressortir mes Pogs, de manger des Lucky Charms devant mes dessins animés préférés, et d’hésiter encore longuement sur « qui je préfère être entre Prue, Piper ou Phoebe (Les sœurs Halliwell de la série Charmed) » !

Quand je pense aux années 90, les couleurs pop me sautent aux yeux, et une douce nostalgie s’empare de moi pour me faire replonger dans des souvenirs toujours heureux.

Molly Weasley ou Sorcière Rouge ?

Sorcière Rouge sans hésiter !

La virtualisation est-elle pour toi l’avenir de l’événementiel dans son acception globale ?

Proposer un événement virtuel aujourd’hui c’est se confronter aux discours qui revendiquent que l’on ne peut pas remplacer la rencontre physique. Des discours qui sont les mêmes que pour l’arrivée d’Internet, des téléphones portables… Les Tik Tok et autres réseaux sociaux sont pour moi déjà une virtualisation et passer 8 heures derrière un ordinateur pour jouer à LoL ou pour écouter, échanger et discuter avec d’autres personnes… pour moi, même combat ! Si l’on privilégie la qualité à la quantité (et c’est rare !) et que la virtualisation permet l’acculturation, la découverte et la transmission, alors l’événementiel trouvera son avenir avec elle.

Et plus largement, le virtuel va-t-il et doit-il s’inscrire dans les entreprises et les institutions ?

Je pense qu’il va s’inscrire dans les entreprises et les institutions parce que nous sommes dans un engrenage technologique qui nous amène peu ou prou à l’utilisation des outils virtuels, mais dire qu’il doit s’y inscrire… Il faut réfléchir l’utilisation car, comme pour tout, les extrêmes ne sont pas bons, et tout virtualiser pour faire montre de grandeur et d’innovation ne servirait pas la cause… Il faut donner du sens et utiliser les outils dans les secteurs d’activité qui aujourd’hui ont des process et des échanges fastidieux. Je pense notamment à l’international et aux projets pour lesquels les collaborateurs du monde entier ont besoin d’échanger. Travailler dans un monde virtuel, avec 150 personnes dans 14 pays différents, c’est créer l’entreprise de demain qui aura des salariés dans le monde entier sans avoir les contraintes financières des infrastructures physiques. Une belle opportunité pour la mixité et la créativité !

Tu nous recommandes quoi durant le BGF Virtual Experience ?

C’est si dur de choisiiiiiiiiiiir !!!

D’abord de kiffer (expression ok boomer !) la rencontre avec les autres avatars et découvrir les fonctionnalités pour faire du break dance ou de la samba !

Quant aux conférences, elles offrent toute la richesse de la pop culture, mais si je dois faire un top 3 :

Astérix et Obélix Mission Cléopâtre

Une référence geek à partager ?

Le monologue d’Otis, d’Edouard Baer, dans Astérix et Obélix Mission Cléopâtre. Je vous donne le début c’est cadeau !

« Mais, vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation.

Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi.

Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… ».

Un adage ?

« Ce qui ne me tue pas me rend plus fort » Nietzsche – Crépuscule des idoles – 1888.

On te voit les 27 et 28 juin sur l’île de la tentation geek pour ton dernier événement ?

Et comment ! Terminer la belle aventure Lenno sur un événement qui propose plus de 400 heures de contenu, c’est le final idéal ! Mon avatar est prêt ! Je l’ai pimpé pour être au top et parcourir en long, en large et en travers l’île ! L’occasion de pouvoir discuter avec les 200 invités que j’ai beaucoup de mal à tous rencontrer pendant les événements physiques.

Je quitte bientôt le vaisseau Lenno alors « Live Long and Prosper My Friend » !

Merci et à sans cesse !

Merci la vie !

 

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT

Bienvenue au Club !
Bordeaux

Lieu et objet transmédias non identifiés, le CAD pour les intimes a vu le jour en 2017. Dans un premier temps, via des conférences s’appuyant sur les codes de la pop culture afin d’initier le grand public à des sujets prospectivistes et sociétaux : la robotique, l’IA, le transhumanisme, la blue economy, le biomimétisme, la lowtech, l’écologie…s’intéresser pour se questionner, se questionner pour comprendre, comprendre pour avoir le choix ? Etre libre ?

L’histoire dont vous êtes le héros – Les règles du jeu

Mesdames, messieurs,

Nous l’avions déjà fait en 2017.

En ces temps si particuliers, nous vous proposons à nouveau de nous aider à créer une histoire, de toutes pièces.

Elle sera diffusée du lundi au vendredi sur ce blog à 19h00.

A chaque fin de paragraphe, il faudra voter pour telle ou telle action. Votre choix donc l’action ayant obtenue le plus d’engagement, tous réseaux confondus, donnera le ton du paragraphe suivant…et ainsi de suite !

On compte sur vous et surtout, on espère que tout va bien !! 😘💪😎

L’histoire, jour après jour :

Jour 6 – La rumeur
Jour 7 – Ombres et Lumière

Le Berger d’Aspe